Cầu Mống – Pont des Messageries Maritimes

Cầu Mống – Pont des Messageries Maritimes, © Mathilde Tuyết Trần, France 2019

pour Colette….

« …car on a un peu l ‘impression que cela pouvait être fait à Paris surtout avec le Pont derrière toi  » ..

Son nom en Vietnamien avec l’orthographe exacte est “Cầu Mống”, certains l’écrivent faussement “Cầu Móng”.

En fait, le pont Cầu Mống étant de petite taille et ne traversant qu’ un canal, il n’y a par conséquent qu’une unique travée de 128 mètres, tandis que le pont de Trường Tiền a` Huế est plus long (401,10 mètres), a lui, 6 travées de poutres en acier semi-circulaires, appelées les six Mống, ainsi son nom est entré dans son histoire est le pont Cầu Mống.

L’histoire du pont Cầu Mống est liée à celle de la compagnie des «Messageries Maritimes». Les Messageries Maritimes ont été fondées en 1851 dans le port de Marseille avec deux missions principales: le transport de messages administratifs, d’informations et de colis vers la France pour le gouvernement français avec son soutien d’investissements et administratifs, et son but commercial est de transporter des passagers, des fournitures et des biens importés et exportés entre la France et les coloniaux, ainsi que vers les ports de mer connexes. Après quelques changements de nom, la société est officiellement baptisée en 1871 « Compagnie des messageries maritimes » ou « Messagerie Maritimes ».

Le port de Saïgon a été officiellement créé par le gouvernement colonial le 22 février 1860. Il a été ouvert à la navigation et commercialisé par le vice-amiral Théogène François Page, gouverneur général militaire en Indochine, un an exactement après que le général Rigault de Genouilly eut attaqué Gia Định avec 9 navires le 16 février 1859, débutant la période d’occupation du Vietnam jusqu’à l’année du retrait définitif des Français en 1956.

Le port de Saïgon se compose de trois parties: la section militaire, la section commerciale et la section du port fluvial pour les bateaux des fleuves et ruisseaux situés au sud du pays. Dans le port de commerce situé en dehors des autres entreprises, les Messageries Maritimes jouissent du droit exclusif d’exploiter le port de Saïgon et jouent un rôle important dans la communication en raison de sa fonction postale.

Un trajet sur un bateau des Messageries Maritimes entre Marseille – Saïgon prenait un mois. Les bateaux des Messageries Maritimes assurent la liaison nord-centre-sud dans les ports de Haï Phong, Da Nang (Tourane) et Saïgon au Sud du Vietnam.

Le pont Cầu Mống été construit par la société des Messageries Maritimes de 1893 à 1894 dans le but de transporter des cargaisons et des personnes de ses navires océaniques à la côte. Son nom d’origine était donc « Pont des Messageries Maritimes ».

À cette époque, il n’y avait que des chemins de terre. Le pont Cầu Mống a donc été construit pour les piétons, les porteurs et les coulis tirant leurs pousse-pousse a` la main et aux pieds nus. De l’autre côté du port, la première maison du quai de Vân Đồn apparaissait, ainsi le quai de Chương Dương, la caserne Francis Garnier, la douane, la fabrique de tabac J.Bastos, la banque d’Indochine ….

Un des souvenirs de ma vie était que mon père avait l’habitude de prendre un bain tous les matins dans le fleuve de Saïgon, au mât Banner toujours en place de nos jours et qu’il m’emmenait avec lui, j’avais alors douze ans. À cinq heures du matin, le père et la fille nageaient déjà dans la rivière, à l’ époque on n’avait pas encore de maillots de natation je portais même un ensemble en tissu pour nager! Je nageais parmi les sampans flottants qui transportaient des gens de l’autre côté de la rivière et les jacinthes d’eau dérivaient à terre, l’eau était propre. Après avoir pris un bain fraîchement dans la rivière, nous allions au vieux marché de la rue Hàm Nghi pour déguster un bol de soupe de poisson préparé chaudement par les chinois.

La pointe des Blagueurs avait autrefois un restaurant français. À proximité se trouve le siège des Messageries Maritimes construit en briques rouges, on l’appelle Nhà Rồng et maintenant un musée Ho Chi Minh y est installé en souvenir du départ de Ho Chi Minh en France en 1911, en tant commis de cuisine sur le bateau Latouche-Treville.

Trois anciens ponts de fer historiques qui sont actuellement à Saïgon, Huế et Hanoï ont été conçus par l’architecte Gustave Eiffel de la société de construction Levallois-Perret avant la construction de la tour Eiffel à Paris en 1887-1889, mais maintenant la tour Eiffel est devenue un symbole de la France, est un aimant pour attirer les touristes du monde entier. Même la charpente métallique apparente de la Poste Centrale de Saïgon ont été conçu par l’ingénieur Eiffel de 1886 à 1891, l’architecte en bâtiment Auguste Henri Vildieu et son partenaire Alfred Foulhoux ont eux conçu le bâtiment.

Le pont Cầu Mống, le plus ancien, 125 ans, fut construit par les Français en 1893-1894, puis le pont Trường Tiền (Huế) construit en 1897-1899, puis enfin le pont Long Biên (Hà Nội) 1898-1902 qui fut endommagé par les bombardement US des années 70.

Le pont Cầu Mống traverse le canal appelé Bến Nghé, reliant la rivière Saïgon, reliant maintenant le district 1 au district 4, il est long de 128 mètres et large de 5,2 mètres, entièrement en fer, de conception très artistique du 19ème siècle, digne d’un travail Eiffel.

La France entière est fière d’une tour Eiffel, notre pays a au moins quatre œuvres d’Eiffel, les Français doivent se rendre au Vietnam pour prendre des photos avec le pont Cu Mng, alors pourquoi doit on voyager si loin pour trouver un œuvre d’ Eiffel ?

Mes parents se sont installés à Saïgon en 1940. À cette époque, mon père n’avait que 22 ans et ma mère, 18 ans, quand ils ont également quitté le port de Haï Phòng pour se rendre à Saïgon avec les Messageries Maritimes. Mes parents ont acheté une maison dans la rue Pellerin, qui a été renommée rue Pasteur, a` côté de l’ Hôtel de Ville dans le premier arrondissement où je suis née. Elle avait une largueur de 5 mètres et une longueur de 25 mètres, un toit en tuiles rouges, conformément au plan français de cette époque.

La route Pasteur va tout droit du pied du pont Cầu Mống en ligne droite jusqu’à la rue Trần Quốc Toản, mais j’ ai oublie’ ! Les souvenirs de mon enfance m’ont rappelé de la rue Pasteur, allant du boulevard Lê Lợi, au bassin des Tortus derrière la cathédrale Notre Dame de Saigon, où se trouvait l’ancienne école de Trần Quý Cáp, en passant par les jardins fleuris du palais de l’Indépendance.

Depuis la rue Hàm Nghi, le taxi se rend au pont Khánh Hội, autrefois appelé Cầu Quay car c’était un pont tournant pour que les bateaux et les navires entraient et sortaient, également construits par les Français, pour traverser le district 7 de Phú Mỹ Hưng. Cette route change trop vite. Cela m’a fait ignorer, ainsi que surpris qu’ a mon côté droit avait un pont bleu ressemblant à du jade sans se rappeler son nom. Mon mari l’a exhorté à aller le voir tous les jours. Un jour après le petit-déjeuner, pensant qu’il faisait frais le matin, je le «guidai» vers le pont bleu. Mais j’ai oublié le chemin!

Le chauffeur de taxi, étant trop jeune, il ne connaît pas exactement l’ emplacement du pont Cầu Mống, il conduit dans le mauvais sens. Quand je suis descendu, j’ai compris que je devais lui dire de conduire de la rue Hàm Nghi jusqu’à la vieille banque de l’ Indochine, à la place de tourner en ronde. Au pont, il y avait le fameux marché Cầu Mống toujours anime’.

Debout au pied du pont Cầu Mống, j’ai été surprise par son changement. Le pont Cầu Mống paraît très beau, très bien conservé, peint en vert jade comme neuf. Le pont est placé sur deux socles en béton aux deux extrémités, construits dans un escalier stylisé. Le piédestal était peint à neuf, mais les gens mal éduqués a peint avec des bombes de couleurs sur les murs des images sans signification. Dommage que la ville laisse les marchands de rue, qui parsèment des ordures sur le pont.

Heureusement, lors de la construction de l’autoroute Est-Ouest et du tunnel de la rivière Thủ Thiêm, le pont Cầu Mống déjà a été démonté, finalement n’a pas été supprimé, vendu aux ferraille, mais il est remonté à sa place dans la nouvelle peinture originale de couleur vert jade. Saïgon doit remercier quelqu’un d’avoir gardé le plus vieux pont du pays pour le futur, et que ça reste !

Lorsque nous avons visité le pont, les gens construisaient un système d’égout pour lutter contre l’ inondation de la ville, juste à côté du pont Cầu Mống. Un jeune couple nouvellement marié prend également des photos sur le pont en souvenir. Il s’avère que certaines personnes connaissent la valeur d’un pont, d’un trésor. MTT

MTT et Cầu Mống. Photo: Lê Ngân 2019, Báo CA TPHCM

MTT sur Cầu Mống, derrière l’ancienne Banque de L’Indochine. Photo: Lê Ngân 2019, Báo CA TPHCM

Photo de 1955 Cầu Mống et Cầu Quay